Le covoiturage dans l'Arc jurassien

Découvrez notre carte interractive

Par ici
La médaille d’honneur de la Ville pour la maison Rième
17 décembre 2021

La médaille d’honneur de la Ville pour la maison Rième

Culture

Centenaire depuis cette année, la maison Rième boissons fait la fierté du Val de Morteau. Cette belle histoire entrepreneuriale a été saluée par la Ville de Morteau.

                 

Cédric Bôle, maire, assisté de Mmes Romand, Renaud et M. Vaufrey, ont reçu les représentants de la maison Rième boissons, pour son centenaire , une belle histoire entrepreneuriale, fierté du Val de Morteau.

               

Le maire a salué cette famille d’entrepreneurs qui, de père en fils depuis 1921, a participé au développement de la ville et il a résumé les secrets d’une telle longévité.

               

                 L’aventure commence en 1921                

               

« Une entreprise centenaire est plus expérimentée et se fait moins surprendre. De fait, il y a des valeurs qui contribuent à la réussite : la vision à long terme, le courage, l’humilité, voir loin et pérenniser. Votre parcours parle pour vous ».

               

 L’aventure commence en 1921 avec Marcel Alcide associé à son ami Adrien Bouhéret qui, à 25 ans, se lancent dans la fabrication de la limonade. Très consommée à cette époque, avec des limonadiers dans chaque village, la boisson populaire était le « petit rouge limé ».

               

Très rapidement la gamme s’agrandit avec la création de sirops. Pendant la guerre, le sucre introuvable est remplacé par la saccharine.

               

En 1961, Jean reprend l’affaire et développe la commercialisation des eaux minérales auprès des restaurateurs, des épiciers mais aussi des pharmaciens.

               

                 Une famille d’exception                

               

Didier, idéalement épaulé par Hélène son épouse, décide de délocaliser à Beure en 1986, puis à Besançon. Agrandi trois fois depuis, le site de Morteau ne permettant plus une progression satisfaisante. Le couple va créer avec succès, entre autres, les sirops de sapin et d’absinthe.

               

Depuis 2011, c’est Benoit, quatrième génération, qui va oser et réussir le pari de l’export, dans 40 pays avec 38 parfums différents.

               

La célèbre Mortuacienne pétillante, sa bouteille consignée, son étiquette d’origine et son emblématique bouchon continuent à trôner en bonne place sur les tables françaises et étrangères.

               

La médaille d’honneur de la ville de Morteau est le symbole du formidable parcours d’une famille d’exception.