Le covoiturage dans l'Arc jurassien

Découvrez notre carte interractive

Par ici
L’université ouverte de Franche-Comté aborde deux sujets qui touchent les Montagnons
20 janvier 2023

L’université ouverte de Franche-Comté aborde deux sujets qui touchent les Montagnons

Culture

Le peintre Robert Fernier dans le Val de Morteau et la forêt d’hier à aujourd’hui sont les deux sujets qui seront traités lors des deux séances de l’Université ouverte de Franche-Comté au cinéma le Paris avec deux conférenciers de renom passionnés par l’histoire et la nature. La première conférence a eu lieu jeudi 19 janvier avec Brice Leibundgut. Robert Fernier (Pontarlier 1895 - Goux-les-Usiers 1977) est venu à de très nombreuses reprises dans le Val de  Morteau. Il avait même quelques lieux « fétiches » où il a peint certaines de ses plus belles toiles : Les Bois du Fourg, Derrière-le-Mont… Au total, il a probablement peint une centaine de tableaux représentant des paysages du Val de  Morteau. Cette conférence a été l’occasion d’inventorier ces tableaux, mais aussi d’évoquer les souvenirs de Robert Fernier à  Morteau ainsi que les écrits où il évoque le Val.

La forêt d’hier et d’aujourd’hui

Une deuxième conférence aura lieu le jeudi 26 janvier à 19 h au Paris avec Carole Bégeot, maître de conférences en paléoécologie et écologie végétale à l’Université de Franche-Comté. Quatre années de sécheresse consécutives ont gravement impacté les forêts tempérées mixtes. Le hêtre ou l’épicéa ont pâti du manque d’eau. Le sapin ou le frêne et maintenant l’érable ont subi des attaques parasitaires dévastatrices. Les scénarios à l’horizon 2050 prévoient un recul drastique des principales essences. Mais ils ne prennent pas en compte tous les paramètres, y compris l’intervention de l’homme. L’une des clefs pour anticiper la forêt de demain est d’interroger le passé. Il s’agit de déchiffrer l’imbrication des faits écologiques et des faits historiques afin d’anticiper les capacités de résilience des forêts aux perturbations climatiques et anthropiques et tenter d’accompagner les gestionnaires dans leurs décisions.

Renseignements et inscriptions : mairie de Morteau vers catherine.bourgeois@ morteau.org/Tél. 03 81 68 56 54. 

Le clocher de Grand’Combe-Châteleu fait partie des coups de foudre du peintre Robert Fernier.  Photo ER