Le covoiturage dans l'Arc jurassien

Découvrez notre carte interractive

Par ici
Morteau. Les nouvelles entreprises au cœur des vœux de la communauté de communes
21 janvier 2023

Morteau. Les nouvelles entreprises au cœur des vœux de la communauté de communes

Culture

Lors des vœux des élus de la Communauté de communes du Val de Morteau, les entreprises porteuses de projets mais aussi les récentes créations ont été mises en avant.

Mercredi soir, au théâtre municipal devant un parterre d’artisans et de professionnels et en présence du préfet du Doubs et du sous-préfet de Pontarlier, la traditionnelle présentation des vœux des élus de la Communauté de communes du Val de  Morteau représentée par son président Cédric Bôle, maire de  Morteau, est principalement l’occasion de mettre en valeur des entreprises non seulement porteuses de projets mais aussi des récentes créations qui viennent grossir le tissu économique des secteurs du Pays Horloger.

« Avec plus de 1 400 entreprises, un bassin d’emplois d’environ 6 500 postes, un taux de chômage de 4,7 % en décembre dernier, le Val de  Morteau est un territoire très dynamique. C’est pourquoi le service économie de la CCVM s’attache à être au plus près des entreprises du territoire », précisait Christelle Vuillemin, conseillère municipale à Grand’Combe-Châteleu en charge de l’économie au sein de la CCMM. « Nous sommes soucieux d’être un partenaire attentif veillant à créer les conditions d’un écosystème favorable à l’entrepreneuriat. En 2023, nous continuerons le travail commencé en 2022 en apportant tout notre soutien aux porteurs de projets aboutis, chiffrés et réalistes. »

Le site de la Communauté de Communes va se doter d’une interface spéciale économie qui sera en ligne dans ce premier semestre avec déjà une interlocutrice de choix Floriane Parrenin, du service économie.

Un dynamisme exemplaire

C’est Charles Chapuis des Salaisons Chapuis de Villers-le-Lac qui ouvrait le bal des présentations avec humour et conviction suivi d’un autre jeune créateur d’entreprise Francis Perrot-Minnot, métallier qui vient de s’installer au Bélieu sous l’enseigne Haut-Doubs Métal. Âgé seulement de 24 ans, il a conquis la salle à l’énoncé de son jeune et déjà riche parcours bardé de succès lorsqu’il était compagnon du Tour de France. Alain Burgunder de la société Jurassienne des bois installée à Grand’Combe-Châteleu parlait avec passion de son métier comme ses deux autres prédécesseurs. Un dynamisme qui a surpris agréablement le préfet.

De son côté, abordant le sujet de l’énergie, Annie Genevard demandait à ce dernier « M. le Préfet, s’il vous plaît, pas d’éolienne chez nous ! »

La soirée s’est terminée autour du verre de l’amitié.