Le covoiturage dans l'Arc jurassien

Découvrez notre carte interractive

Par ici
Morteau. Souvenir français : passer le flambeau aux nouvelles générations
5 novembre 2022

Morteau. Souvenir français : passer le flambeau aux nouvelles générations

Culture

Le comité du Souvenir français du Val de Morteau et du Saugeais s’est réuni en assemblée générale. « Il faudra accentuer les efforts à destination ...

Les membres du comité du Souvenir français du Val de  Morteau et du Saugeais se sont réunis en assemblée générale le samedi 29 octobre à l’Espace  Morteau pour faire le point sur une année écoulée riche en événements, rencontres et inauguration.

Le président, Jean-Michel Blanchot, a dressé un bilan moral en insistant sur plusieurs temps forts. En novembre 2021, trois plaques ont été inaugurées ( Morteau, Les Fins, Villers-le-Lac) en hommage aux Bourbaki morts en traversant le Val et aussi aux soldats originaires de la région décédés sur les différents champs de bataille de la guerre franco-prussienne de 1870-1871.

Avec Ginette Kolinka

Ce cycle mémoriel, organisé en partenariat avec la Ville de  Morteau, avait bénéficié d’ une conférence par le recteur Jean-François Chanet , une exposition du Souvenir français au Château Pertusier, une cérémonie franco-suisse au cimetière des Brenets. Puis, en avril 2022, le Souvenir français a organisé, au Russey, une conférence avec Ginette Kolinka (rescapée d’Auschwitz et amie de déportation de Simone Veil) qui a réuni plus de 400 auditeurs. Cette ambassadrice de la mémoire a remis les diplômes de gardien de la mémoire à une soixantaine de lycéens d’Edgar-Faure qui s’étaient mobilisés pour la quête nationale du 1er novembre.

Tournée vers l’avenir

L’un des grands moments de l’année 2022 restera à jamais l’inauguration solennelle de la stèle dans la clairière des passeurs dédiée à treize jeunes résistants déportés dont neuf ne reviendront pas. Cette stèle financée entièrement par des dons a été réalisée par Samuel Faivre Pierret, de l’Art et la Matière. Cette opération organisée par le Souvenir français avait réuni près de 200 personnes particulièrement émues. Mais, cette année écoulée sera aussi celle de l’extension du comité du Val de  Morteau au pays du Saugeais. À l’issue de la cérémonie, des distinctions ont été remises aux membres dévoués comme Véronique et Bernard Lambert et Jacques Vuillemez. Exceptionnellement, la médaille de bronze a été décernée à la CCVM, et à sa représentante la maire de Villers-le-Lac, pour son engagement en faveur du devoir de mémoire.

« La mémoire n’est pas faite que de pierres »

« La mémoire n’est pas faite que de pierres, et dans les mois prochains, il faudra accentuer les efforts à destination de la jeunesse, comme par le financement de sorties guidées sur les traces des passeurs du Val de  Morteau », a dit Jean-Michel Blanchot.